Depuis 2019, l’API Marie Curie s’est engagée dans une démarche de demande de mise en place du Service Minimum d’Accueil des enfants les jours de grève des enseignants (le SMA) auprès de la mairie de Colomiers.

Vous pouvez prendre connaissance de toutes les actions menées dans ce cadre en lisant l’article récapitulatif que voici :

N’ayant obtenus d’avancées sur ce dossier depuis le début de nos démarches, l’ensemble des groupes de l’API Colomiers a souhaité interpeller les candidats aux élections municipales sur cette question du Service Minimum par le biais d’une lettre ouverte à lire ici .

Nous attendions une réponse à la question:

« Si vous êtes élu-e, comptez-vous mettre en place le SMA à Colomiers ? A défaut, une solution d’accueil alternative …? Merci d’argumenter ».

Nous vous proposons maintenant de prendre connaissance des réponses fournies par les 5 candidats aux élections municipales. Nous précisons que l’ordre de publication des réponses ci-dessous reprend l’ordre d’affichage des candidats sur les panneaux électoraux de la commune.

Premier candidat : Monsieur Patrick Jimena pour « Mieux vivre ensemble à Colomiers »

Ce candidat nous a répondu dans un courrier, que voici :

Second candidat : Madame Karine Traval-Michelet pour « Esprit Colomiers »

Cette candidate ne nous a pas répondu.

Troisième candidat : Monsieur Eric Kaczmarek pour « Réconcilions Colomiers »

Ce candidat ne nous a pas envoyé de courrier argumenté pour répondre à notre demande mais nous a fait savoir par retour de mail qu’il « est favorable pour que la commune prenne en charge ce service minimum […] et souhaite en parler [avec nous] afin de construire une proposition viable et cohérente. »

Quatrième candidat : Monsieur Damien Laborde, pour « Osons une autre histoire »

Ce candidat nous a répondu dans un courrier, que voici :

Cinquième candidat : Madame Michèle Puel, pour « Lutte ouvrière – Faire entendre le camp des travailleurs »

Cette candidate nous a répondu dans un courrier, que voici :

Nous espérons que cette démarche aura pu faire avancer les réflexions et éclairer la communauté quant aux positions des différents candidats sur le sujet de la mise en place du Service Minimum d’Accueil des enfants les jours de grève des enseignants dans notre ville.

Comme indiqué dans les textes, nous continuerons la lutte pour faire valoir le droit au  SMA auprès du Rectorat et de la prochaine équipe municipale élue ou re-élue, et ne manquerons pas de vous faire part de nos actions sur ce site.

Dans l’espoir de vous représenter au mieux, nous sommes à l’écoute de toutes les suggestions que vous pourriez nous apporter.

Votre équipe API.

Share Button
Réponse des candidats aux élections municipales à notre lettre ouverte : leur position sur le Service Minimum d’Accueil